Préparer l'hiver dans son jardin

Préparer l'hiver dans son jardin

Si vous cherchez à allier activité physique et grand bol d'air frais, le jardinage est l'activité idéale surtout en confinement. Que vous ayez un jardin, une terrasse ou juste quelques plantes dans un balcon, il y a quelques soins indispensables à apporter à vos plantes en ce mois de novembre afin de préparer le printemps prochain.

Attention tout de même à ne pas dépasser vos limites. Quand la douleur apparaît, elle doit être un signal d'alarme. Alors à vos bâches, sécateurs, prêts ... jardinez !

Petits conseils jardinage

  • Rentrez les derniers bulbes et protégez les plantes fragiles avec du voile d’hivernage.
  • Pensez également à désherber.
  • Plantez des pensées, primevères, violettes et chrysanthème pour égayer votre jardin ou votre terrasse même pendant l’hiver.
  • Pour les petits chanceux qui ont un potager ou un verger, il est encore temps de faire quelques plantations : brocolis, carottes, petits pois etc. Au verger, débarrassez-vous des fruits abîmés et plantez des poiriers ou des pommiers …
  • Élaguez les arbres et arbustes

Conseils bouton orange

Jardiner tout en douceur

  • Avant de commencer, n’oubliez pas de vous préparer physiquement avec un échauffement rapide et faites des étirements doux.
  • Pour désherber, utilisez les griffes à désherber : on actionne depuis le manche une griffe rotative qui emprisonne la mauvaise herbe et sa racine sans effort. Il ne reste plus qu’à tirer.
  • Gardez le dos bien droit en vous penchant et portez des genouillères pour protéger vos articulations. Munissez-vous d’un tabouret de jardin.
  • Si vous travaillez en hauteur, utilisez un escabeau ou une échelle et évitez de travailler trop longtemps avec les bras tendus en l’air.
  • Optez pour un sécateur électrique afin de limiter vos efforts et pour les jardinières et potagers surélevés dans des bacs en bois monté sur piliers. Excellentes idées pour le père Noel ;)

Campagne réalisée en collaboration avec logo AFPriclogo andar

Sanofi Genzyme et Regeneron s’engagent à mieux comprendre la polyarthrite rhumatoïde
et les besoins non satisfaits des patients atteints par cette maladie.