Qu'est-ce que la Polyarthrite Rhumatoïde ?

Souvent confondue avec l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire chronique auto-immune, qui atteint les articulations et les détruit peu à peu. En France, elle touche environ 300 000 personnes1. Silencieuse et invalidante, elle se manifeste principalement entre 35 et 55 ans2 et préférentiellement chez les femmes (3 femmes pour 1 homme touché2). La cause exacte de la PR n’est pas connue. Cependant, plusieurs facteurs semblent impliqués dans le déclenchement de la maladie, notamment génétiques, psychologiques, hormonaux, infectieux, et environnementaux3

La PR touche le plus souvent les articulations des mains et des pieds, généralement de façon symétrique. Les articulations sont rouges et gonflées, avec une sensation de chaleur et des douleurs pouvant provoquer des réveils nocturnes.
Ces symptômes sont dus à une réaction inflammatoire exagérée de l’articulation : des cellules inflammatoires s’infiltrent dans la membrane synoviale. La membrane synoviale est un tissu qui tapisse l’intérieur des articulations. Elle a pour but de contenir le liquide synovial dans l’articulation afin de la lubrifier et donc de faciliter son mouvement.
Quand un patient est atteint de PR, le liquide synovial s’accumule, la membrane s’épaissit, l’articulation gonfle et les éléments voisins (capsule, tendons) se durcissent, ce qui engendre des douleurs.
Au stade le plus avancé, l’inflammation chronique induit une dégradation progressive du cartilage et de l’os, ce qui conduit à la déformation de l’articulation3 symptôme le plus visible.

Coupe anatomique d'une articulation4

coupe anatomique d'une articulation

La PR est également à l'origine de symptômes invisibles tels que douleur, fatigue, angoisse...

fatiguedouleurs articulairesAngoisse

Chez les patients atteints de PR, la douleur représente 21% du poids du fardeau de la maladie et la fatigue 15% et font partis des symptômes majeurs.

Zoom sur la fatigue

80% des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde souffrent de fatigue5.

Chez un sujet sain, la fatigue est un phénomène normal et transitoire, qui disparait avec le repos.
A l’inverse, chez les patients atteints de PR, la fatigue est durable, envahissante, inexpliquée et peu soulagée par le repos.
C’est une manifestation pathologique qui peut être un signe d’activité de la maladie.

 

  1. La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde. Guide Affection longue durée Patient. HAS. Décembre 2008
  2. Pillon, François, and Yves Michiels. "Épidémiologie et physiopathologie de la polyarthrite rhumatoïde." Actualités Pharmaceutiques 52.531 (2013):
  3. Polyarthrite rhumatoïde. (s. d.). Inserm - La science pour la santé. Consulté 14 septembre 2020, à l’adresse https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/polyarthrite-rhumatoide
  4. D’après Feldmann M et al. Role of cytokines in rheumatoid arthritis. Annu. Rev. Immunol. 1996. 14:397–440. 3. COFER. Polyarthrite rhumatoïde. Item 192 UE 7 : 2-21. http://www.lecofer.org/item-objectifs-0-19.php
  5. Choy, Ernest HS, and Leonard H. Calabrese. "Neuroendocrine and neurophysiological effects of interleukin 6 in rheumatoid arthritis." Rheumatology 57.11 (2018): 1885-1895.

 

L'impact de la polyarthrite rhumatoïde sur la vie des patients - enquête

L'impact de la polyarthrite rhumatoïde sur la vie des patients

Découvrez l'impact de la PR sur la vie quotidienne vu par les patients

Découvrez la box du mois

Pour découvrir la box du mois

Surprise : offrez-vous un petit moment de lecture !
Un nouvel article tous les mois !