L'impact de la Polyarthrite Rhumatoïde vu par les patients

La PR impacte la qualité de vie au quotidien des patients sur le plan fonctionnel mais aussi au niveau du bien-être physique et psychologique.
Pour en savoir plus, Sanofi Genzyme a réalisé une enquête auprès de patients atteints de PR, nommée QUALIBRA, menée de janvier à mars 2017 en partenariat avec l’ANDAR* et l’AFLAR**.
Ces patients, sous biothérapies depuis au moins 1 an ont répondu à un questionnaire via internet ou courrier postal. Au total, 504 patients résidants en France, majoritairement des femmes ont participé à cette enquête.

Enquête qualibra sur 504 patients 88% des femmes 12% d'hommes

Les patients avaient en moyenne 62,4 ans, et étaient touchés par la PR depuis 19 ans en moyenne.

Cette enquête a notamment permis de caractériser les gestes perçus comme étant les plus invalidants pour les patients ainsi que les répercussions sociales de la maladie au quotidien.

Les gestes les plus invalidants : perception des patients

Les gestes perçus comme étant les plus invalidants pour les patients*** sont ceux qui impliquent le membre supérieur et la main. Il s’agit de gestes pouvant sembler anodins au quotidien.

Environ 75%

des patients ont des difficultés :

  • À prendre un objet de 2,5 kg situé au-dessus de sa tête
  • Ouvrir une brique de lait ou de jus de fruit
  • Faire des travaux ménagers tels que passer l’aspirateur ou faire du petit jardinage
Environ 50%

des patients rencontrent des difficultés à :

  • Se baisser pour ramasser un vêtement par terre
  • S’habiller y compris nouer ses lacets et boutonner ses vêtements
  • A faire ses courses

Les répercussions sociales

Chez les patients jusqu’à 60 ans (hors âge de retraite), 60% travaillent, dont 39% bénéficient d’aménagement de leurs conditions de travail.
Par ailleurs, près d’un patient sur trois ne travaille pas en raison de leur état de santé.

Au delà des répercussions de la polyarthrite rhumatoïde sur la vie professionnelle des patients, elle a aussi des conséquences sur leur vie personnelle.
Par exemple, de nombreux patients ont besoin d’aide pour effectuer des tâches quotidiennes pouvant les rendre dépendants d’une tierce personne :

environ 50% pour faire le ménageenviron 14% pour se lever et s'habillerenviron 10% pour faire la cuisine

*Association Nationale de Défense contre l'Arthrite Rhumatoïde
**Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale
*** d’après le questionnaire HAQDI

Qu'est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

Qu'est ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

Apprenez-en plus sur la polyarthrite rhumatoïde, une maladie silencieuse et invalidante souvent méconnue.

Brochure avec des conseils pour voyager avec votre biothérapie

Le coup de pouce
Des outils à télécharger

Retrouvez des outils qui peuvent vous servir au quotidien !
A télécharger sans modération.